Le pape Jean-Paul II canonisé

Fouilla mes belets !

Ya un rapporte-paquet qu’a dit au poste que Paulo le n°2, il était canonisé passe qu’il avait fait deux miracles.

Le premier miracle c’est en France en 2005.
Ça faisait deux mois que le JIPE il avait levé les broches et qu’il avait fait du covoiturage céleste avec le Jacques Villerest et le Pierre Bachelet, voilatipas qu’une matrue religieuse qui sucrait franc les fraises, un jour elle se lève à 4 du mat’, elle tremblait plus, elle était guérite. Aussi sec, elle s’est enquillée un petit vin chaud et elle est allée passer sa patemouille sur tous les saints de l’église.

Une aut’fois, c’était, au Costa Rica Zaraï, y avait une gambelle qui guenillait avec son anévrisme cérébral, hâreusement elle avait placardé sur le mur de son estanco le poster du pape qui sourit (on peut dire que c’est le « poster rieur » du pape).
Ben une nuit, les mains sont sorties de la photo et une voix lui a dit : «Lève-toi, n’aies pas peur…»
Comme y disent les Espingos, l’alcool ça fait des « beaux dégâts » !!!

Ah Miladzeu, moi j’aime mieux un poster du petit Perrin, le capitaine de nos Verts, ou un poster de Nabila, une créature aux importantes rotondités.

Enfin baste de ça, c’est pas mes affaires !

Mon pépé de Saint-Cham’, il en a fait des miracles toute sa vie, et pas des miracles de gargouilloux.
Fectivement, après les reculées dans les verse-pots, y rentrait souvent « canonisé » et la mémée faisait la bobe.

Mais se lever à 5’ du mat, toute sa vie, pour nous enlever le ventre de la misère et nous rendre heureux avec 3 francs 6 sous, ça c’est des vrais miracles. Pas ?

Mon pépé de Saint-Cham’ santo subito
(saint tout de suite)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *