L’ORTF a 50 ans

Fouilla mes belets !

Ya un rapporte-paquet qu’a dit au poste que l’ORTF avait 50 ans. Mais si voyons, la première télé avec le Tchernia qui faisait des reportages à la foire du Trône âque sa pellicule 16 mm en noir et blanc. Comme il avait une voix bien amiteuse ce Tchernia, et d’une simplicité avec ça !
Mainant, il a 87 ans, bissignette…

L’ORTF affreux ce que c’était beau ! Même sans la couleur… Y avait :

  • La vie des bêtes âque le Glaude Darget,
  • La piste aux étoiles du Margaritis,
  • Cinq colonnes à la une avec Barrère, Desgraupes, Dumayet et Lazareff, les gars yzavaient pas le lumbago du fayot, ça ki disaient çà tenait la route,
  • La caméra explore le temps ousseque t’apprenais que le Vercingétorix ben en fait il était cul et chemise avec le Jules César, millapiat !
  • Les 5 dernières minutes quand le
    Bourrel y te disait droit dans les yeux : « Bon sang mais c’est bien sûr… »
  • Au théâtre ce soir âque les décors de Roger Harth et les costumes de Donald Cardwell,
  • Thierry la fronde qui devait avoir le bigorneau tout congestionné tellement il était serré dans son collant,
  • et puis Nounours bien sûr : « Bonneû nuit les peûtiiiii pom pompompom… »

Mainant les ceusses ki passent à la télé y sont juste bons à agricher le lanlu, le reste y s’en tamponnent comme de leurs premiers culaçons.

Enfin baste de ça, c’est pas mes affaires !

Mon pépé de Saint-Cham’ y dit : « Ce Delahousse avec sa tête de Monoprix tu dirais un vrai gratte-cul, deux diguenus comme lui et tu peux tirer le rideau, pas ? »

Pour mon pépé de Saint-Cham’, à l’ORTF, le mieux joli c’était le petit train rébus entremis les émissions.
Si vous auriez 5 minutes à me disposer, je vous esplique…
C’était un petit tchoutchouf qui se prélassait à l’écran pendant 3 minutes 30 sur une musique du farouest et sur chaque wagon yavait une portion du rébus. Hâreusement, y passait deux fois pour les ceusses ki manquaient de jugeotte ou ki avaient biché le martingot. A la finte cime, le tortillard arrivait dans une petite gare appelée « Solution » et sur la queue du train on voyait marqué « Au revoir ».

Récapitulons :

  1. l’appât
  2. ro lait
  3. dard jean mets
  4. le scie l’an
  5. sait dort

Alors mon pépé de Saint-Cham’ y bique boquait ma mémée : « Bon sang mais c’est bien sûr ! La parole est d’argent mais le silence est d’or. » Et ma mémée de répondre : « Ben si c’est vrai, alors taizateux basseuille, tu nous fous la lourde.Té ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *